AllFreePapers.com - All Free Papers and Essays for All Students
Search

Vivons-Nous Dans L’espace De La Géométrie ?

Autor:   •  December 2, 2016  •  Essay  •  995 Words (4 Pages)  •  209 Views

Page 1 of 4

Vivons-nous dans l’espace de la géométrie ?

Est-ce que l’espace sociale est totalement homogène

        L’espace provient du latin spatium, elle désigne l’arène, les champs de courses mais aussi une durée. L’espace est d’abord une notion de géométrie.

  1. Destruction du cosmos, géométrisation de l’espace

En effet pour Galilée d’après son texte sur la philosophie l’univers est un texte à interpréter et l’ignorance du langage mathématique rend son interprétation impossible. Les caractères de se livre sont alors des figures géométriques, il géométrise le réel et le spatialise. Tous les aspects du réel peuvent être géométriquement symbolisés. Galilée est le premier à faire de la physique moderne c’est-à-dire mathématique. Avant Galilée, nul ne pensait possible l’application adéquate des mathématiques aux phénomènes naturels : le monde infra-lunaire est le monde de l’approximation (ce monde relève de la prudence davantage de la science).  Il y a une révolution, on passe du monde clos, un espace finis, achevé, ordonné, hiérarchisé à un univers infini. Désormais se reproduire équivaut à imiter autant que possible le caractère immuable et parfait du monde des étoiles c’est-à-dire du monde « supra-lunaire ». Galilée géométrise le réel notamment par l’intermédiaire de la loi sur la chute des corps où il fait un rapport mathématique entre la distance parcourue par un objet qui tombe, le temps de la chute et sa vitesse.  Lorsque l’on étudie le mouvement uniforme, aujourd’hui on dirait que le coureur qui court 6m/s aura parcouru 3600m s’il court 600s.

Galilée utilise, pour sa part des symboles géométriques. Galilée représente géométriquement des grandeurs physiques non spatiales, la durée et la vitesse sont représentés par un segment de droite, une longueur, la distance est quant à elle représentée par une surface. On assiste à une géométrisation de la physique et du réel. Galilée impose à toutes les grandeurs (spatiales ou non) de devenir géométrique.

  1. La représentation du temps est caricaturale

Selon Henri Bergson la représentation spatiale du temps (même si elle est commode pour le physicien) est caricaturale. Si le temps s’écoulait deux fois plus vite, le coureur mettrait deux fois moins de temps à parcourir la piste et l’aiguille mettrait moins de temps à parcourir le cadran. Le résultat serait, sur le cadran de l’horloge, le même. Le temps des horloges est alors différent du temps vrai .Représentation géométrique du temps telle que celle des physiciens depuis Galilée est caricaturale, elle escamote l’essentiel du temps c’est-à-dire la durée. Or, cette durée est une réalité vécue. Ainsi le temps spatialisé des physiciens, c’est du temps conçu, mais pas vécu.

...

Download as:   txt (6.5 Kb)   pdf (66.3 Kb)   docx (10.7 Kb)  
Continue for 3 more pages »